Le régime sans gluten : un effet de mode ou une meilleure alternative pour notre santé ?

De plus en plus de personnes adoptent un régime sans gluten sans avis médical pour différentes raisons : être en forme ; maigrir ; etc… et les produits sans gluten sont de plus en plus présents dans nos rayons.

Mais le régime sans gluten est-il un effet de mode ou est-il vraiment bénéfique pour notre santé ?

Nous allons voir ce qu’est le gluten, dans quels cas il faut adopter un régime sans gluten et ses effets sur l’organisme.



Qu'est-ce que le gluten ?


Le GLUTEN est un réseau de nature protéique, composé de 2 familles de protéines gliadine et gluténine (toutes deux des protéines insolubles). La gliadine va permettre l’extensibilité de la pâte lors de la fabrication du pain par exemple alors que la gluténine va assurer l’élasticité de la pâte.

On retrouve le GLUTEN dans différentes «céréales». Dans le GLUTEN seulement une des 2 parties de ce réseau est toxique : les prolamines (lors de maladie coeliaque ou d’hypersensibilité au GLUTEN) et cette partie se nomme différemment en fonction de la graines :

- Gliadine pour le blé.

- Hordénine pour l’orge.

- Sécaline pour le seigle.

- Avénine pour l’avoine.



Quand et pourquoi adopter un régime sans gluten ?


Le régime sans gluten est prescrit aux personnes souffrant de maladie coeliaque et d’hypersensibilité au GLUTEN.


La maladie coeliaque

La maladie coeliaque appelée aussi intolérance au gluten est une maladie auto-immune se caractérisant par une malabsorption liée à une atrophie/destruction des villosités intestinales (celles-ci permettent l’absorption des nutriments).

Les causes de cette maladie sont encore inconnues. Mais elle est le résultat d’une toxicité directe du gluten qui détruit la paroi intestinale (réaction immunitaire).

Des facteurs comme l’introduction trop précoce du gluten dans l’alimentation (avant 3 mois) par exemple peut en être l’origine.

Le diagnostic de la maladie coeliaque se fait par la présence de symptômes :

- Signes digestifs (douleurs abdominales, diarrhées, ballonnements, …).

- Anémie. 


- Autres : troubles de fertilité ; fausses couches à répétitions ; fragilité osseuse.

- Troubles neurologiques. 


- Une perte de poids.

Pour confirmer le diagnostic, une analyse de sang avec une recherche d’anticorps (anti-transglutaminases) et un examen endoscopique doivent être fait.

A long terme le risque est une dénutrition, diverses carences (fer, calcium, vitamine B12, vitamine B9) ou un cancer intestinal.

Le seul traitement de cette maladie est l’éviction totale d’aliments contenant du gluten A VIE (3 à 6 mois après, on aura une normalisation des anticorps. 1 an après, on a une amélioration au niveau des villosités intestinales).

Si nécessaire, une supplémentation pour palier les carences en vitamine B12, calcium, vitamine D est mise en place. 



L’hypersensibilité au GLUTEN

L’hypersensibilité au gluten est aussi appelée sensibilité au gluten non coeliaque.

Les personnes étant hypersensible au gluten présentent des symptômes en communs avec la maladie coeliaque : douleurs abdominales, nausées, diarrhées, maux de tête. Mais contrairement à la maladie coeliaque, nous n’avons pas de destruction des villosités intestinales.

L’hypersensibilité au gluten n’est PAS DIAGNOSTIQUABLE. Ses mécanismes sont encore mal connus des médecins et des scientifiques, en effet ils pensent qu’elle serait due à une mauvaise digestion des protéines du gluten ce qui déclencherait une inflammation.

Toutefois, à l’heure actuelle, il est quasiment impossible de distinguer une personne réellement sensible au gluten d’une personne qui est persuadée de l’être.

La mode du sans gluten


De plus en plus de personne choisissent de manger sans gluten alors qu’ils ne présentent aucune des 2 pathologies citées au dessus.

Certains pour perdre du poids, d’autres car ils pensent que cela est meilleur pour leur santé, etc…


Arrêter le gluten fait perdre du poids

Faux, arrêter le gluten ne fait pas perdre de poids. Le gluten étant un réseau de protéines, il ne fait pas prendre de poids.

Certaines personnes qui arrêtent le gluten perdent du poids, cette perte de poids n’est pas due à l’arrêt du gluten mais à l’arrêt d’aliments souvent énergétiques et/ou au fait qu’ils ne remplacent pas l’aliment qui contenait le gluten.

Est-ce une bonne perte de poids ? Non car retirer toutes les céréales et/ou féculents n’a pas forcément de bons effets sur l’organisme (développer par la suite).

L’arrêt du gluten est donc inutile pour perdre du poids.

D’ailleurs plusieurs personnes vont à l’inverse prendre du poids, en effet beaucoup de personnes vont remplacer par exemple les pâtes ordinaires par des pâtes sans gluten, or les « produits industriels » sans gluten type pâtes, pain, biscuits sans gluten sont souvent plus gras, plus sucrés et moins riches en fibres ils ont donc un profil nutritionnel moins intéressant.

La partie toxique du gluten est celle qui permet l’extensibilité de la pâte dans l’exemple du pain, donc les industriels sont obligés d’utiliser des additifs dans les produits sans gluten pour remplacer celui-ci.

Les produits sans gluten sont aussi plus chers que les produits « originaux ».


Manger sans gluten meilleur pour ma santé ?

Manger sans gluten est meilleur pour la santé si et seulement si vous êtes coeliaque.

Le gluten n’est pas un composant toxique pour les personnes ne présentant pas de maladie coeliaque ou d’hypersensibilité au gluten.

De plus, manger sans gluten pourrait au contraire être mauvais pour la santé si l’alimentation ne couvre pas tous les besoins, donc si la personne se restreint sur certains aliments.

Si les personnes arrêtant le gluten arrêtent de manger des féculents, ces personnes présenteront des carences et surtout un manque d’énergie et une perte de la masse maigre (muscles).

Les personnes pratiquant un régime sans gluten alors que ce n’est pas nécessaire vont donc diminuer la quantité de produits céréaliers qu’elles consomment chaque jour, on aura donc une diminution de l’apport journalier en fibres (qui est déjà faible en France) or les fibres aident dans la prévention de l’obésité, des maladies cardiovasculaires et du diabète de type II on va donc avoir un risque de déséquilibre alimentaire qui peut entrainer une augmentation du risque de ces différentes pathologies.

Lors d’un régime sans gluten, comme dit précédemment, on aura une surconsommation énergétique due à des produits sans gluten plus gras et plus sucrés. Ainsi qu’un risque de carence en vitamine B, en magnésium et en fer car peu de produits sans gluten sont enrichis.



Quels aliments/denrées et produits contiennent du gluten ?


Plusieurs aliments contiennent du gluten et surtout beaucoup de produits industriels (qui s’en servent pour la stabilité et la texture des produits).

Les aliments principaux qui en contiennent sont les aliments à base de blé (pain, pâtes, semoule, boulgour, pizza, pâtisserie, etc… ), à base d’orge, à base de seigle et à base d’avoine (même si l’avoine en contient que très peu, certains coeliaques peuvent en consommer) à base d’épeautre et de kamut.

D’autres produits tels que les tartes, les panures, la bière …

On va aussi retrouver le gluten dans certains médicaments.

Quand l’on mange sans gluten (en cas de pathologie), on apprend à lire les étiquettes.

- « Sans gluten » ≤ 20mg de gluten/kg de produit fini. 


- « Faible teneur en gluten » < 100 mg de gluten/kg de produit fini. 


Si l’on retrouve : « amidon de blé » - « avoine » - « blé » - « fécule de blé » - « gélifiants non précisés » - « Malt » - « triticale »- etc…

Beaucoup d’aliments peuvent contenir du gluten, il faut donc apprendre à lire les étiquettes.



Conclusion


Le régime sans gluten n’est indispensable que pour les personnes souffrant de maladie coeliaque ou d’une hypersensibilité au gluten et dans ces deux cas, ce régime sera prescrit par un médecin et le patient sera suivi par un(e) diététicien(ne) nutritionniste pour éviter toutes carences.

Ce n’est pas nécessaire de suivre ce régime si vous ne présentez pas un des ces 2 pathologies. Un régime sans gluten ne permet pas une meilleure santé et beaucoup de personnes coeliaques rêveraient de pouvoir manger « normalement ».

Le régime sans gluten va aussi jouer sur la vie sociale, aller au restaurant ou chez des amis pour un repas peut être compliqué quand l’on ne mange pas ou plus de gluten.

Le régime sans gluten n’est donc pas un choix mais une obligation.





Sources :

- « Pourquoi manger sans gluten », Santémagazine.fr.

- « Sans gluten : démêler le vrai du faux », Observatoire-santé.fr, par Vanessa Bernard, Février 2019.

- « Avis sur l’article « Le Vrai/Faux sur le gluten » », Initiativegluten.com.

- « Les régimes sans gluten pourraient présenter des risques pour la santé », Initiativegluten.com.

- « La mode du régime sans gluten passée au crible de l’appareil scientifique », Cerin.org, Juillet 2016.

- « Manger mieux pour un cerveau heureux », Ca m’intéresse, par Bénédicte Salthun-Lassale, Mars 2019.

- AFDIAG.fr

Suivez Your Tasty Diet (Victoire Herreman) 

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube
N° ADELI : 59 95 0814 0

© 2023 par Diététicienne. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now